TÉMOIGNAGES

 

daniel.jpg"Quand Judith m'a parlé de ce projet, j'ai en quelque sorte dit "banco" parce que c'est toujours un pari que de partir dans une telle "aventure" avec ce public.

En fait, travailler avec des artistes sans tabous ni représentations sur la personne hospitalisée, me conforte dans l'idée que ce sont avant tout des personnes avec leurs besoins, leurs désirs, leurs vécus et qui ne demandent qu'à se remettre en projet si tant est que l'on leur en donne les moyens...

Toute forme d'expression artistique quelle qu'elle soit permet de d'affirmer son identité... Je joue (l'acteur) donc je suis, donc je vis...

Le mélange des générations introduit une dimension dans le projet, celle du partage d'une même action à différents âges...

Il y a aussi une nouvelle notion qui m'est apparue, celle du handicap que chacun vit à des niveaux différents mais qui, par le jeu du théâtre, devient complètement secondaire...

Au fil des séances s'est installée une grande complicité entre tous quelle que soit notre condition ou notre statut, et je pense que nous formons à notre niveau une vrais "troupe de thêatre"..."

 

Daniel Colantonio, animateur gériatrie, initiateur de la collaboration avec la cie cadavres exquis

 

photo Elisabeth Rull/The WOMPS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :